TCC ça veut dire quoi ?

Thérapie Comportementale et Cognitive. C’est une thérapie prend en compte chez le patient trois domaines en interaction : les comportements, les cognitions (processus intellectuels supérieurs comme la pensée, l’attention, les représentations…) et les émotions. On devrait dire TECC mais historiquement les TCC proviennent des Thérapies Comportementales qui ont évolué en prenant en compte les pensées (Cognitions) pour devenir les TCC puis, plus récemment, les émotions. L’approche TCC étant évolutive, si l’on changeait de nom à chaque nouvelle vague, on aurait du mal à s’y retrouver (déjà qu’entre la psychanalyse, la PNL, l’AT on s’y perd !).

Principe de l’approche cognitivo-comportementale : les apprentissages

Lorsqu’il est enfant, l’être humain, par le jeu des renforcements et des punitions, adopte un fonctionnement particulier afin de s’adapter à son environnement. Comme il est à la fois intelligent et économe, il continue à fonctionner comme il a appris (il n’y a pas de raison d’arrêter un fonctionnement qui marche). Mais il arrive que, dans un autre contexte ou situation nouvelle, l’individu se heurte à un obstacle pour lequel son mode de fonctionnement est inopérant, dysfonctionnel, voire destructeur. Le patient et le thérapeute identifient alors le dysfonctionnement (analyse fonctionnelle) et réapprennent un fonctionnement différent (comportements, pensées et gestion émotionnelle alternatifs) qui soit plus adapté à la situation. C’est une thérapie basée sur les réapprentissages de compétences qui n’ont pas été développées (ou mal développées) dans l’enfance (ou antérieurement de façon plus générale).

Les apprentissages se font toujours dans l’objectif de rendre le patient autonome à la fin de la thérapie et donc d’éviter une dépendance trop importante au psychothérapeute.

Toutes les techniques utilisées en TCC sont basées sur des résultats scientifiques (statistiques et cliniques) ou en cours d’expérimentation et de validation. Un bon thérapeute Cognitivo-comportemental se tient informé des nouvelles recherches et nouvelles techniques comme le fait un médecin pour les nouvelles molécules qui apparaissent sur le marché et ont fait preuve de leur efficacité.

Déroulement de la thérapie

La thérapie est un entretien en face-à-face, le travail se faisant en collaboration entre le patient et le thérapeute. Votre thérapeute vous aide à faire une analyse de votre fonctionnement dans les 3 domaines précités. Patient et thérapeute identifient les dysfonctionnements. Ils peuvent chercher l’origine de ce dysfonctionnement. Ils doivent trouver les paramètres qui génèrent, accentuent et minimisent chaque dysfonctionnement. Mais, contrairement à d’autres pratiques psychothérapeutiques, nous savons que l’identification d’un problème et de ses origines n’est pas suffisante pour obtenir une véritable amélioration de l’état psychologique du patient. C’est un peu comme si on trouvait l’origine d’un cancer sans utiliser les techniques adéquates pour en venir à bout (radiothérapie, chimiothérapie, éducation à la santé…). Il faut alors fournir au patient des compétences nouvelles et lui demander de mettre en place PROGRESSIVEMENT ces nouvelles compétences. La réussite de leur mise en place donne confiance au patient pour poursuivre l’application de ces nouvelles habiletés à des situations de plus en plus difficiles. L’atteinte d’objectifs fixés au début ou durant la thérapie marque la fin de la thérapie (le patient peut poursuivre s’il le veut, revenir quelques mois ou années plus tard pour faire un bilan, établir un autre objectif…)

Liens

AFTCC

AFFORTHECC

CHU Rouen

ASTECC dans le Nord – Pas-de-Calais

APPCC en Picardie